• Voici un petit article pour vous parler des jeux de société. J'aime beaucoup y jouer en famille ou entre amis.

    Voici une petite liste de ceux que j'ai testés et que j'adore !!

     

    Devinez les expressions et les titres de films ou de chansons détournés en retrouvant les mots qui se cachent derrière les synonymes, contraires ou termes de la même famille. Savez-vous quel film se cache derrière : Les 69 lévriers ? A vous de trouver !!

     

    C'est un jeu où vous allez taper sur vos genoux, dans vos mains sur l'air de : "We will rock you". A partir de ce rythme scandé par tous les joueurs, vous devrez créer une chaîne de signes. Chaque joueur appelé doit répéter son signe avant de mimer sans tarder celui d'un adversaire.

    Sortez vos mains de vos poches... Entrez dans la danse et suivez le tempo sans baisser votre garde !!

     

      L'un des participants joue le rôle du maître d'oeuvre.  Sa mission : décrire une illustration rigolote en donnant aux autres joueurs autant de détails que possible. Pendant ce temps, ses camarades dessinent la scène décrite. Une fois que le sablier s'est écoulé, les joueurs s'échangent leurs oeuvres. Plus leurs croquis comportent de critères mentionnés sur la carte d'illustration, plus les participants remportent des points.
      C'est un jeu d'observation convivial jouable individuellement ou en équipe de 2 ou 3 joueurs, qui vous invite à repérer différents objets dissimulés qui commencent par la lettre tirée au sort, au coeur de 10 tableaux originaux.
       
       
       
       
       
       

     


    votre commentaire
  • Mon blog vient de passer les 30 000 visites !!!

    Alors 30 000 Mercis !!!! 

    ça y est !!!!! LES 30 000 !!!!!


    6 commentaires
  • Voici l'exploitation d'un autre album sur le thème du Pôle Nord et de la banquise, que j'ai fait avec mes GS : Nook sur la banquise.

    La version avec le CD est très bien car après l'histoire contée, on peut écouter un chant populaire inuit et des instruments inuits. C'est super pour des maternelles.

     

     Voici le référentiel :

     

     

    Voici les fiches de travail :

    Recomposer la couverture de l'album + écrire le titre en capitales

    Compter les mots des titres

    Recomposer le titre + l'écrire en cursive

    Retrouver lettres des mots modèles (capitale vers cursive)

    Remettre les images dans l'ordre de l'histoire

      

    DLM - Dénombrer des collections (de 1 à 10)

    DLM - Compléter des collections (de 1 à 10)

     


    4 commentaires
  •  

    Je vous mets ici le travail que j'ai effectué avec mes élèves de grande section sur l'album : "La chenille qui fait des trous"
    d'Eric Carle.

     

    En premier le projet

    Projet GS - La chenille qui fait des trous

     

    Et voici le référentiel :

     

     

    Et puis des fiches de travail pour des GS mais ce travail peut être adpaté pour des MS :

    Recomposer la couvreture de l'album + écrire le titre en capitale --> je fais les traits du puzzle avec un feutre noir

    Recomposer le titre et l'écrire en cursive

    Remettre les mots : éditeur, illustration, auteur et titre au bon endroit sur la couverture

    Retrouver les lettres des mots modèles - Maj vers script

    Retrouver les lettres des mots modèles - Maj vers cursive

    Compter les mots des titres

    Savoir repérer des mots dans une grille

    DLM - Dénombrer des collections (de 1 à 10) --> j'ai mis les chenilles en sépia pour éviter d'utiliser trop d'encre quand on imprime !

    DLM - Compléter des collections (de 1 à 10)

    DLM - Ranger les chenilles de la plus petite à la plus grande (8 éléments)

    DLM - Dessiner le nombre d'anneaux indiqués (de 7 à 10)

    DLM - Retracer un itinéraire en suivant des indices

     

     

    Voici 2 trouvailles pour compléter le travail sur la chenille : des puzzles avec des images tirées de l'album  et le jeu de société.

     

    Quatre puzzles de la chenille qui fait des trous, présentés dans une boîte en bois aussi jolie que pratique - Les puzzles se composent de 6, 9, 12 et 16 pièces - Les enfants exerceront leur motricité fine et commenceront à apprendre à compter en triant les pièces de puzzle par numéro

    En se hâtant vers l’arrivée, chaque joueur s’efforce de changer sa chenille en un papillon multicolore. Chemin faisant, il collectionne de « vrais » aliments. Tout en jouant, les enfants apprennent à compter et se sensibilisent à la nécessité d’une nourriture saine et variée. • Le jeu exerce la motricité fine et stimule la capacité de reconnaissance. • Chaque joueur peut gagner.

     

    Pour ceux qui veulent se lancer dans l'élevage de papillons, c'est super simple !!!  Je vous conseille ce kit : 

    • Le kit d'élevage de papillons comprend tout ce dont vous avez besoin pour élever 5 papillons de l'espèce Belle-Dame.
    • - Un filet d'élevage de 30 cm
    • - Un bon pour commander et recevoir 5 chenilles de papillons et la nourriture nécessaire, une pipette d'alimentation et le guide d'instructions.
    • Quand vous recevrez le kit, vous devrez renvoyer le coupon (ou pour gagner du temps l'enregistrer sur Internet) moyennant une participation de 3,99 € pour les frais de port et indiquer quand vous souhaitez recevoir les chenilles
    • Plus tard, quand vous voudrez réaliser un nouvel élevage, vous pourrez commander uniquement la recharge pour recevoir de nouvelles chenilles.
     
       

     

    D'autres albums sur le thème de la chenille, cliquer en dessous...

    La transformation de la chenille en papillon... La petite chenille a très faim, mais à chaque fois qu'elle fait un petit trou dans un fruit ou un légume, une méchante bête la menace. Fatiguée, elle tisse alors un cocon et s'y endort, jusqu'au jour où un papillon multicolore s'en échappe aux couleurs de tous les aliments que la chenille a grignotés.

     

     

     

    Qu'y a-t-il, caché là, dans le coeur de la pomme? Un petit oeuf? Oui, et c'est un bébé chenille qui en sort. Il faut que la chenille mange la chair de la pomme pour pouvoir grandir et, un beau jour, passer sa tête à l'extérieur. Et puis il faut qu'elle tisse un fil pour pouvoir quitter la pomme et s'installer confortablement sur une branche. Ensuite, il faut qu'elle tisse un cocon pour s'y cacher et se transformer... en un papillon qui sortira au printemps. Puis il faudra que le papillon aille butiner la fleur du pommier pour déposer, au coeur de ce qui sera bientôt le fruit, un petit oeuf... Une histoire racontée tout en images.

     

     Sur un pommier, une belle pomme a poussé. Un jour, deux petits vers eurent la même idée : s'installer dans la pomme ! Chacun, de son côté, creusa son entrée, sa petite cuisine, son salon avec cheminée, puis, à l'étage, sa chambre à coucher... Hélas... La pomme n'était pas si grosse, et bientôt les deux petits vers se trouvèrent nez à nez. 
      Camille, chenille plutôt dodue, grignote, avec ses sœurs, des feuilles croquantes du matin au soir. Un jour, elle s’endort et rêve qu’elle s’envole. À son réveil pourtant, Camille n’est toujours qu’une petite chenille…
      Que mangent les chenilles ? Où les papillons pondent-ils leurs œufs ? Combien de temps vit un papillon ? Dans ce livre de la collection Le cycle de la vie, tu trouveras : des faits passionnants sur le cycle de la vie ; des photos saisissantes sur chaque étape de la croissance ; des schémas illustrés pour expliquer le développement. Ouvre-le vite !
      Depuis la transformation de la chenille en chrysalide jusqu'à son envol, découvre la vie brève du papillon. De jour ou de nuit, admire quelques-unes des cent mille espèces de papillons et observe d'autres animaux nés grâce à une métamorphose.
       


    21 commentaires
  • Très pratiques et très appréciés par les élèves, les tampons auto-encreurs sont très utiles pour corriger et rendre plus jolis les cahiers ! 

    Je vous les recommande ! 

     

     
     

     

     

    Pour ceux qui sont en maternelle, il y a cela :

      

    Il y en a aussi sur les sites : 

    tamponzenfants 

       estampille

    Mais il vous faudra acheter de l'encre car ils ne sont pas auto-encreurs.

     


    votre commentaire